La Batisse

La Batisse
Etymologie

Le mot Bâtisse peut provenir du vieux mot ''batis'' qui signifie taillis, et qui est traduit ordinairement par basticum, dans le latin du XIIe au XIVe siècle.

Le mot Bâtisse peut aussi provenir de la construction elle même, par définition grand bâtiment sans caractère.



Histoire

Le bâtiment a servi de relais de poste au temps des diligences. Une ligne de poste reliait les deux capitales de la Bretagne, Nantes et Rennes, et des relais de chevaux étaient établis de distance en distance. Les voyages se faisaient par petites journées, et il fallait passer la nuit dans les relais.

Avant la révolution française, Toussaint Heureux était maître de poste à Nozay, à la Bâtisse. Il deviendra pendant la révolution premier officier d’état civil et maire de Nozay.

Après lui, Mr Leroux sera maître de Poste, et aussi maire de Nozay.

Le cadastre de 1811 montre 2 bâtiments identiques côte à côte, l’un ayant aujourd’hui disparu.

En 1857, la métairie de la Bâtisse appartient à Mr de Maquillé, et loge 9 ménages totalisant 22 personnes.



Description de la Bâtisse

Elle a subit dans les années d’avant-guerre des réparations que décèle la teinte de la pierre, ainsi d'ailleurs que le saut de loup tout proche, qui dans un passé récent s'abattait tous les ans pour laisser passer la foule envahissant l'hippodrome de la Touche.
J'aime Bof