Le marché de Nozay

Le marché de Nozay

Le samedi matin, une joyeuse ambiance anime le cœur de Nozay. Les Nozéens sont détendus et prennent le temps d’apprécier les rencontres. Certains aiment venir tôt, pour être les premiers servis. D’autres viennent en milieu de matinée, lorsque l’animation est à son maximum. Et d’autres encore sont des habitués de la fin du marché.

Lorsqu’on s’approche, on entend d’abord Eddie le poissonnier, qui donne le ton avec ses plaisanteries. Tout le monde en prend pour son grade ! Mais les habitués aiment bien rire à son comptoir et viennent d’eux-mêmes se faire mettre en boîte.

Martine, la marchande de pommes a pris sa place depuis des années pour proposer les pommes du verger familial de Martigné Ferchaud. Devant son étal, la file des clients est souvent longue. Entre deux clients, elle n’oublie pas de répondre à Eddie.

Anthony, le marchand de légumes, est le premier arrivé et le dernier parti. Il vient avec les produits des maraichers de la rive sud de la Loire. Il connaît les habitudes de ses clients et n’hésite pas à leur demander s’ils ont apprécié les choux de Bruxelles ou les panais de la semaine précédente.

Le boulanger de Marsac propose ses pains bios. La ferme de la Chesnaie de la famille Bricaud de Vay propose un choix de fromages et produits laitiers bios. L’éleveuse de poulets vient de Saffré. La charcuterie Cossard de la Grigonnais est au service des amateurs de boudins, saucisses, jambon, côtelettes... Une apicultrice de Puceul s’installe tous les 15 jours pour proposer miel et produits de la ruche, tout comme le marchand de poules à pondre. D’autres commerçants proposent des vêtements, des machines à coudre, des meubles, des motoculteurs…

On peut tirer son chapeau aux commerçants du marché! Par tous les temps, ils n’ont pas peur de se lever tôt le matin et d’affronter les intempéries pour installer et désinstaller leur stand. Le premier arrive à 6h et le gros de la troupe est là à 7h. Certains ont leur place attitrée à l’année et sont au centre du marché. D’autres viennent une fois tous les 15 jours ou encore une fois par mois. Occasionnellement, le marché accueille aussi diverses associations qui viennent se faire connaître et proposer des articles pour financer leurs actions. Elles s’installent alors en périphérie. C’est toute une organisation qui se met en place chaque samedi, grâce à la placière municipale qui est là à 7h.

Les commerçants du marché forment une sorte de grande famille qui se réunit chaque semaine. Ils se retrouvent et se réchauffent au Bon Accueil et au First. A partir de 9h, les clients défilent. Chacun se doit d’être à son poste. A 10h30, le marché bat son plein et les files s’allongent devant les stands jusqu’à midi, où c’est au tour des derniers clients de traquer la bonne affaire…

Le marché de Nozay

Nathalie Julaud présente les produits d’entretien Hakawerk. Elle vient le deuxième samedi de chaque mois sur le marché de Nozay.

Le marché de Nozay

Davos Gino est fromager à Nantes. Tous les 15 jours, il vient sur le marché de Nozay proposer un éventail de fromages des montagnes.

Le marché de Nozay

Hélène Clavier est une fleuriste à la campagne. A Marsac, elle prépare des bouquets et des compositions florales qu’elle propose sur le marché de Nozay le samedi matin et sur le marché de Plessé le dimanche matin.

Le marché de Nozay

L’association Coopération Atlantique-Guinée 44 a présenté l’activité de promotion des cuiseurs à bois économes. Ces cuiseurs sont conçus pour remplacer le feu traditionnel sur 3 pierres, qui consomme beaucoup de bois, et par ses fumées est néfaste à la santé des femmes qui cuisinent, et des enfants qui les accompagnent. 3300 cuiseurs ont déjà été fabriqués à Kindia. Avec l’aide de la chaîne de télévision Canal+, le projet actuel permettra de livrer un total de 12 000 cuiseurs à l’horizon 2015, soit l’équivalent de 50 000 personnes concernées.
Il est possible de « parrainer » un cuiseur à bois économe, en versant une somme de 15 euros qui permettra de participer au financement d’un exemplaire pour une famille guinéenne, qui de son coté assume un tiers du prix. Des articles de l’artisanat fabriqué dans la ville de Kindia ont également été proposés à la vente pour participer au financement des projets.
Coopération Atlantique Guinée 44 intervient dans le cadre d'actions de solidarité avec la Guinée depuis près de 20 ans. La Communauté des Communes de Nozay, la Mano et l'école de la Pierre Bleue ont déjà participé à des actions conjointes.
Plus d’informations sur les cuiseurs sur le site guinee.ouest-atlantis.com

Le marché de Nozay

Chantal Menuet est ostréicultrice à Bouin en face de Noirmoutier. Tout comme son père, elle élève des huitres naturelles qui peuvent se reproduire tout seul.
Le samedi matin, elle est débout très tôt, parfois à 2h du matin. Elle dépose d’abord des bourriches de différentes tailles d’huitres dans des commerces du territoire de Châteaubriant. Quand elle arrête sa camionnette sur le marché de Nozay à 8h, elle a déjà des heures de travail derrière elle. Depuis 1983, elle vient sur le marché de Nozay le samedi et sur le marché de Châteaubriant le dimanche matin.

Le marché de Nozay

Loïc Leray est apiculteur à Puceul. Ses abeilles butinent le miel dans le pays de Nozay et dans d’autres départements. Il est un des portes paroles de la profession. Il est présent sur le marché de Nozay tous les 15 jours.

Le marché de Nozay

Le martellement du pavé par deux chevaux ont annoncé le passage du père Noël dans une charrette.

J'aime Bof 1 personne a aimé cette page.