De l’intérêt du hasard

De l’intérêt du hasard

Le hasard est un piment dans la vie. Sans une incertitude sur le déroulement des périodes de la vie, celle-ci serait bien monotone. Si tout devait se dérouler selon un schéma convenu à l’avance, l’enthousiasme aurait du mal à survivre à l’euphorie des premiers jours.

Le hasard fait bien les choses.

Cela dépend comment on l’interprète. Chaque chose peut être appréciée positivement ou négativement. Y en a-t-il assez ? Y en a-t-il de trop ? Ou est-ce juste bien ? Ce qui est sûr, à trop attendre du hasard, on est trop souvent déçu. Celui qui n’attend rien, est forcément le plus heureux en rencontrant un hasard heureux.

Donner sans compter pour recevoir au centuple.

Qu’importe les biens du monde. Ils n’assurent pas le bonheur. Un peu de bien peut rendre la vie plus douce. S’y attacher, c’est donner trop d’importance au dérisoire. Partager ses ressources est un cadeau qui fait plaisir à celui qui les reçoit, mais surtout à celui qui les donne.

Ecouter le monde

En donnant des chances au hasard, il est beaucoup plus probable qu’il se manifeste. Sur les routes, sacs du dos, le hasard des rencontres est une richesse qui étonne toujours les baroudeurs. Partez sans rien à la rencontre du monde. Le hasard fait souvent bien les choses pour ceux qui ont le cœur ouvert et sont à l’écoute. Laisser ses propres difficultés derrière soi pour écouter le monde. Nos soucis sont une barrière qui nous empêche de voir le monde. En les relativisant et en s’en détachant, nous pouvons rouvrir les yeux sur les choses qui comptent vraiment dans la vie.

Prendre des risques

Prendre le risque de l’échec. L’échec est formateur et riche d’enseignements. En analysant l’échec, on peut comprendre les points faibles pour les travailler et se repositionner dans des hasards plus favorables. Et sans échec, le succès n’aurait pas de saveur.

Tout laisser au hasard

Certainement pas. Il faut rester maître de sa vie. En particulier, des jeux de hasard et d’argent, tu t’en éloigneras. Combien de malheurs ont connu les esclaves des jeux qui ont gardé trop longtemps l’espoir de gagner.

La vérité grâce au hasard

Dans une ville inconnue, on peut suivre les itinéraires tout tracés, mais rien de tel que de se perdre dans les rues au hasard pour découvrir le vrai visage de la ville et découvrir la réalité des habitants qui ne prennent pas de gants pour jouer un rôle convenu.

Laisser faire le hasard

Un peu de hasard est peut-être aussi important que de manger et de boire. Le hasard est source d’émotions et de joies. Un événement inattendu arrive et c’est parfois toute une effervescence qui tourbillonne dans la tête. Tout un espoir de bonheur qui illumine la vie pour un temps. Un temps incertain. Un temps qui dure le temps d’un hasard.

Le 26 décembre 2013

François Kammerer

J'aime Bof