La Grustière

La Grustière
Etymologie

La Grustière est un vieux terme forestier qui désignait la résidence du gruyer, c’est-à-dire le forestier, le lieutenant du loup, qui a été modernisé en lieutenant de louveterie.

Les fonctions de lieutenant du loup ou de sergent gruyer furent très répandues autrefois quand les loups courraient les campagnes.

Signalons ici sur la commune de Vay, en limite de Nozay, le chêne Penloup.



Histoire

Un des premiers seigneurs de la Grustière connu est SIMON, seigneur de Trénoust, paroisse de Jans, seigneur de la Villeneuve, seigneur de la Brétaignerie et du Souché, paroisse de St Aignan, seigneur du Plessix et de la Rouaudière, paroisse de St-Père-en-Retz, seigneur de la Fleuriais, paroisse de Guémené-Penfao, seigneur de Galisson, seigneur de la Chambre, seigneur de la Servaye, seigneur de la Gaisne, paroisse de St-Mesme, seigneur de la Grée, paroisse de Mésanger, seigneur de la Maugère, seigneur de la Carterie, paroisse de St-Similien, seigneur des Challes, seigneur de Créviac, de Rozabonnet, de la Goutière (Grutière) et du Fraiche, paroisse de Nozay, seigneur de Kervion, seigneur de Creil, seigneur de Lessart, seigneur de Vouvantes.

Son blason est : de sable au lion d’argent, armé et lampassé de gueules, comme les précédents.

Nous disposons de quelques informations sur cette branche :

Maintenu à la réformation de 1670, 0 générations, par les privilèges de l’échevinage et de la chambre des comptes, et par arrêts de l’intendance en 1702 et du parlement en 1741, neuf générations ; montre de 1544, paroisse de Jans, évêché de Nantes.

Pierre, seigneur de Trénoust, vivant en 1468, père de Sylvestre, vivant en 1497 ; deux échevins de Nantes en 1575 et 1600 ; six auditeurs et maîtres des comptes depuis 1632 (famille éteinte).



En 1678, la Grustière fait partie des fiefs et seigneuries dépendantes de la châtellenie de Nozay, comme déclarés dans un aveu de Messire Louis Duc de Bourbon, Prince de Condé, seigneur de la dite châtellenie. A cette date, la maison de la Grustière est tenue par Maistre Pierre Simon, sieur des Challes, alloué en la juridiction de Nozay .

En 1857, la métairie de la Grustière appartient à Mr Guillet, et abrite 2 ménages totalisant 18 personnes .

Le logis XVIII des Symon de la Grustière possède un portique d’entrée en blocs de pierre bleue.
J'aime Bof 1 personne a aimé cette page.


AUBRY : Recherches généalogiques - 18 août 11, 12:16

Bonjour,
j'effectue des recherches généalogiques sur Pierre Symon qui a habité La Grustière en 1678.
Je serais très intéressée d'obtenir les sources des informations publiées sur cette page afin de compléter des données manquantes.
Merci d'avance.
J'aime Bof